Projet de long métrage documentaire de Nathalie Marcault  

lauréat de la Résidence d’écriture de Mellionec

avec l’aide à l’écriture et au développement de la Région Bretagne

avec l’aide au scénario du CNC

avec les soutiens au développement de Ciclic-Région Centre et de la Procirep-Angoa

avec le soutien à l’élaboration du premier long métrage de Ciclic-Région Centre


Un jour, je tombe sur cette phrase qui me saisit :

« N’être pas mère, c’est manquer la moitié du monde ».

Sentence assénée par Marguerite Duras.

Je ne suis pas mère. Ai-je manqué la moitié du monde ?

Je décide d’enquêter pour m’approcher au plus près de cette expérience que je ne connaîtrai jamais. Je veux savoir ce que contient cette moitié du monde.