Projet documentaire de Chowra Makaremi  

Production : Alter Ego

ce film a bénéficié de la bourse « Brouillon d’un Rêve » de la SCAM
avec l’aide à l’écriture, au développement et au développement renforcée du CNC-FAIA
avec les soutiens au développement de Ciclic-Région Centre et de la Procirep-Angoa
ce film est accueilli en Résidence en Seine-Saint-Denis par Périphérie – Centre de création cinématographique

Ma mère, une opposante à la République islamique d’Iran, est arrêtée en 1981 ; j’ai huit mois. Emprisonnée, torturée, elle disparaît sept ans plus tard lors du massacre de milliers de prisonniers politiques en 1988 : un passé qui reste tabou en Iran.
Dans cette histoire de violence et de déni, je m’interroge : comment l’absence des corps emprisonne-t-elle nos mémoires, là où le politique griffe au plus intime ? Là où seul l’intime reste en témoignage d’une politique ?