Projet documentaire de Sára Timár

Production : Alter Ego / Little Bus Production (Hongrie)

ce projet a bénéficié d’un tutorat à l’écriture dans le cadre du dispositif « Brouillon d’un rêve » de la SCAM
lauréat de la bourse « Brouillon d’un rêve » de la SCAM
avec l’aide à l’écriture de Ciclic-Région Centre-Val de Loire et du CNC-FAIA
avec le soutien au développement du Sundance Institute et du CNC-FAIA

Projet développé dans le cadre d’EURODOC 2020, de l’IDFAcademy 2021 et des Rencontres Professionnelles des Etats Généraux du Film Documentaire de Lussas 2021

« Depuis la chute du communisme, j’ai vécu une enfance heureuse et prospère dans une belle villa de Budapest. Mon père était un célèbre chorégraphe de danses hongroises, ma mère était sa danseuse, ainsi que mes quatre frères qui ont tous évolué dans le monde de la danse. Je suis la seule qui ne danse plus, ce qui m’intéresse, c’est de débusquer ce qui se cache sous le plancher du salon où de sombres secrets de l’histoire sont enfouis. Tous les recoins de la maison évoquent la danse folklorique, sauf la cave, qui a abrité les geôles de la police politique durant la période communiste. Avec ce film, je décide de libérer les fantômes du passé qui hantent aujourd’hui encore non seulement notre maison, mais la société hongroise. »